Les quatre bonnes pratiques d’un site adapté au web to store

Web to store

Le dernier baromètre BVA/Mappy est sans appel : avant d’acheter en magasin, 91% des clients ont d’abord jeté un œil en ligne pour avoir des informations sur le produit*. Il n’est pas nécessaire d’avoir un site marchand pour profiter de cet usage d’internet : il suffit d’avoir un site qui présente les produits et quelques fonctionnalités pratiques dans une optique web to store. Mais quelles sont les bonnes pratiques à mettre en place sur un site dont l’objectif est d’amener le client en magasin ?

 

Des fiches sur vos meilleurs produits à défaut d’avoir une liste complète

Vous tenez un magasin d’alimentation ou une boutique de mode aux multiples références ? Il est bien long de mettre en ligne une fiche pour chacun des produits que vous vendez. Par contre, en regardant dans l’historique des ventes, vous pourrez déterminer ceux qui rencontrent le plus de succès auprès de votre clientèle.

Créez une fiche pour chacun d’eux, en indiquant le plus d’informations possible : provenance, tailles, couleurs éventuelles, prix, etc. Cela permettra en adoptant une écriture adaptée au référencement naturel, d’apparaître plus régulièrement dans les résultats des moteurs de recherche.

Exemple avec un produit issu du Surfshop de la gare, un magasin de surf indépendant situé à Sausset-Les-Pins, à côté de Marseille (si si, il peut y avoir des vagues en Méditerranée).

Les informations essentielles y sont : le nombre de pièces disponibles, quelques spécifications techniques adaptées au produit, et dans le discret onglet “En savoir plus” un commentaire qui détaille les qualités de cette planche.

Image1

 

Indiquez le stock – et la possibilité de réserver

“Il ne reste plus que deux exemplaires !” Voilà une annonce qui peut motiver un client à venir fissa dans votre commerce. Ajoutez un bouton “Réservez le vôtre” pour le rassurer. Là encore il n’est pas nécessaire d’avoir un site compliqué, surtout si votre commerce est à taille humaine : mettez juste un lien vers votre adresse email pour que le client réserve.

 

Proposez une offre commerciale aux heures creuses de votre commerce

Le web to store c’est aussi la possibilité d’inciter les clients à venir aux horaires traditionnellement peu fréquentés. En proposant “-10% entre 14h30 et 15h30” ou “Venez mercredi 7 au matin, repartez avec un cadeau”, le passage en magasin devient un atout commercial.

 

Utilisez les coupons !

Les coupons sont un efficace générateur de ventes en magasin (et en ligne aussi d’ailleurs). Afin de bien les utiliser des entreprises comme PagesJaunes proposent des solutions d’accompagnement afin d’optimiser vos promotions.

Appelé “Les bons plans”, ce service est adaptés à vos besoins : vous pouvez rester indépendant en utilisant seul les outils mis à disposition, ou vous pouvez demander à être suivi par un conseiller.

L’intérêt de cette offre est notamment de pouvoir faire apparaître vos “bons plans” dans les résultats de recherche des pages jaunes.

Facebook propose aux propriétaires de pages “commerce local” la possibilité de créer des coupons. La mise en place de ce que Facebook appelle “une offre” est expliquée sur le site officiel. L’intérêt est de pouvoir utiliser le réseau social comme lieu de promotion, ce qui peut être un levier supplémentaire du succès de votre opération.

Image2

Bien combinées entre elles, ces bonnes pratiques sont un excellent moyen de générer du passage dans votre magasin – et une bonne première étape de fidélisation de votre site internet.

* Le baromètre mappy par BVA est disponible en fichier zip à télécharger. L’infographie ci-dessous en reprend les principaux enseignements.

http://corporate.mappy.com/wp-content/uploads/2015/10/Mappy-BVA_Infographie-consommateurs-1020151.jpg

 

Mots clés