Newsletter : comment augmenter votre nombre d’abonnés ?

Fidélisation

L’intérêt pour un commerçant de faire une newsletter n’est plus à démontrer. Ne manque plus qu’à savoir comment augmenter le nombre de ses abonnés. On vous donne quelques pistes.

Une newsletter, outre mettre la qualité de vos produits ou prestations en avant auprès de vos clients et/ou prospects, vous permettra surtout, en créant une relation régulière avec vos publics, de les fidéliser. Mais avant ça, il va vous falloir leur donner envie de s’abonner. On vous donne quelques pistes à suivre.

 

Simplifiez au maximum le processus d’abonnement

Vous aurez beau produire une newsletter de qualité, si personne ne la lit, cela ne servira pas à grand-chose. D’où cette première règle : commencez par faciliter le processus d’abonnement en évitant les formulaires d’inscriptions trop longs ou trop intrusifs. De toutes les manières, l’entrée en vigueur le 25 mai 2018 du nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD, Règlement Général sur la Protection des Données) impose tellement de contraintes concernant les données personnelles de vos clients que moins vous en saurez sur eux, mieux ça vaudra ! Voilà pourquoi on vous conseille, lors du processus d’abonnement, de leur demander le strict minimum, à savoir leur nom, prénom et adresse email. Ni plus ni moins.

 

Placez vos boutons CTA à des endroits stratégiques

Les boutons CTA ou « Call to Action » sont, comme leur nom l’indique, des boutons qui incitent le visiteur à agir. Parmi les Call To Action les plus courants : « acheter », « s’inscrire », « s’abonner ». Pour qu’ils soient efficaces et incitent vos lecteurs à s’abonner à votre newsletter, leur emplacement doit être réfléchi. Ainsi, il est primordial de suivre le sens naturel de lecture de l’utilisateur, c’est à dire de haut en bas et de gauche à droite. Un placement idéal se situe donc en bas à droite.

 

Récompensez les nouveaux abonnés

On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre… Pour convaincre vos visiteurs de s’abonner à votre newsletter, proposez-leur une contrepartie comme, par exemple, une réduction sur vos produits ou une invitation à vos soldes privées.

 

Trouver le bon rythme

Une newsletter peut être quotidienne, hebdo, ou mensuelle – au-delà ce n’est plus une newsletter, c’est un email envoyé de temps en temps. Attention donc : proposer une newsletter vous engage à tenir le rythme. Un conseil : ne surestimez pas votre capacité à produire du contenu intéressant. Si faire une newsletter par mois vous parait trop, ne vous lancez pas. A l’inverse, une newsletter quotidienne, cela peut vite lasser vos abonnés déjà largement sollicités par ailleurs – sauf à y proposer un contenu de qualité exceptionnel !

 

La règle, c’est de l’envoyer quand vous avez suffisamment de choses à raconter. C’est aussi simple que cela.

 

Mots clés